Blog de l'association "Les Chemins Creux" de Mûrs-Erigné

Archives d’Auteur

ANGERS-AVRILLE, le 10 novembre 2017

Classé Monument Historique depuis 1983, le château de la Perrière est un très bel édifice datant du XVIIème siècle, actuellement propriété de la ville d’Avrillé mais dont la vente prochaine à un milliardaire américain suscite quelques polémiques. Quoi qu’il en soit, le maire d’Avrillé assure que la grande allée du parc qui longe le golf, dite « allée royale », restera ouverte au public, de quoi satisfaire tous les amoureux de ce site magnifique que nombre de nos marcheurs ont découvert ce vendredi lors de leur sortie hebdomadaire.

Partis du parking du bac de l’île Saint-Aubin, ces derniers, du moins ceux des moyenne et grande boucles, ont en effet cheminé sur des parcours qui les ont conduits des bords de la Mayenne au golf et au château de la Perrière, puis aux abords du parc Terra Botanica et sur le tracé de l’ancienne voie ferrée Angers-Segré. Malgré un ciel très couvert mais sans véritable pluie, ils ont apprécié avec un grand bonheur ce nouvel itinéraire, inconnu pour la plupart d’entre eux, et offrant de nombreux passages très pittoresques, enluminés des couleurs de l’automne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A lire différents articles sur le château de la Perrière et la « Boucle verte »

Vente du château de la Perrière  (Ouest-France du 12 septembre 2017)

Le château de la Perrière, futur joyau américain?  (Ouest-France du 31 octobre 2017)

L’histoire du château de la Perrière

La Boucle verte d’Avrillé

 

 


ASSEMBLEE GENERALE, le 2 novembre 2017

Ce jeudi, notre association tenait son assemblée générale ordinaire à laquelle ont assisté 156 adhérents (sur 255 inscrits). Après le mot d’accueil de Paul, notre Président, les membres du Conseil d’Administration ont tour à tour présenté leur activité du rapport moral et obtenu le quitus de l’assemblée. Il en a été de même de Guy, Trésorier, suite à l’intervention de Georges, rapporteur aux comptes, qui a souligné le sérieux du travail de notre responsable des finances.

La réunion s’est poursuivie avec l’évocation des projets pour l’année en cours, parmi lesquels le loto-galette qui aura lieu le 25 janvier 2018 et un voyage à Port Navalo prévu le 10 avril prochain.

On a ensuite procédé au renouvellement du Conseil d’Administration avec l’arrivée de deux nouveaux membres, Guy Vanhille et Mauricette Batteur élus par un vote à main levée, à l’unanimité des présents. En même temps, l’assemblée à chaleureusement applaudi deux membres sortants qui ne souhaitaient pas continuer leur activité, Viviane et Arlette, et auxquelles le Président a remis de jolies fleurs en témoignage de leur excellent travail au sein du CA.

Après avoir répondu à quelques questions posées par les adhérents, le conseil d’administration a mis fin à la réunion officielle pour laisser place à la détente et à la fête. Pendant que l’équipe du traiteur préparait les tables, les participants se sont rassemblés autour du bar dans un coin de la salle pour déguster un verre de Crémant ou de jus de fruit, et échanger en toute amitié avec leurs compagnons de marche.

Puis au son des musiciens Christian et Mimiss, tous se sont installés autour des tables pour le dîner dansant avec au menu une paella et un sablé croquant au caramel et chocolat. Entre deux bouchées, nos randonneurs du vendredi s’en sont donné à coeur joie en enchainant valses, javas, tangos et autres madisons, et montrant ainsi que non seulement ils savent mettre un pied devant l’autre sur les chemins creux de la campagne mais aussi faire des pas sophistiqués sur un parquet, au rythme d’une mélodie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 


JUIGNE SUR LOIRE, le 20 octobre 2017

Mariée depuis le 15 décembre 2016 à sa voisine Saint-Jean des Mauvrets, Juigné sur Loire forme avec cette dernière la nouvelle commune de Garennes sur Loire. Avant de partager leur avenir, les deux anciennes communes partageaient déjà le parc des Garennes, une ancienne carrière d’ardoises qui s’étend sur 26 hectares et dont les pierres ont servi, entre autres, à l’édification du château d’Angers et à la reconstruction de Londres après le grand incendie de 1666.

C’est donc tout naturellement aux abords de ce vaste espace boisé que se sont retrouvés nos marcheurs ce vendredi pour entamer leurs parcours. Arpentant sentiers, chemins et petites routes, ils ont ainsi pu profiter du charme du paysage avec ses eaux dormantes ou vives, ses vieux arbres et ses vignes, s’intéresser à l’histoire de l’ancienne voie ferrée qui autrefois desservait la commune ou s’émerveiller devant les jolis murs en pierres de schiste qui donnent à l’ensemble du village un cachet tout particulier.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le parc des Garennes


CONCOURS DE BELOTE, le 19 octobre 2017

Ce jeudi se déroulait le traditionnel concours de belote des Chemins Creux. 92 équipes parmi lesquelles 32 équipes féminines se sont affrontées dans la bonne humeur mais aussi avec toute la concentration et le sérieux que nécessite le jeu. Comme d’habitude, nos as du carton ont joué leur symphonie de couleurs en quatre temps, le tout sous l’oeil vigilant du chef d’orchestre Guy. A la fin de chacune de ces parties, gagnants et perdants se sont retrouvés au bar pour partager un verre de l’amitié ou se requinquer avec une tranche de quatre-quarts.

En fait, il n’y a pas eu de perdants, puisque chacun a pu repartir avec un lot dont la valeur est naturellement fonction du classement final, allant du sauté de dinde au jambon de porc en passant par des cuisses de poulet. A remporté le premier lot, l’équipe Marcel BESSONNEAU-Daniel GAUVRIT en totalisant 5480 points. A signaler également, la première équipe féminine, l’équipe Geneviève BOISIAUD-Louise BOUTIN, quatrième au classement général avec 5027 points et qui s’est vue récompensée en plus de leurs lots de jolis pots de fleurs. Aux vainqueurs nous adressons nos plus vives félicitations et à tous nos sincères remerciements pour ce bon moment de convivialité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


LE MANS, le 13 octobre 2017

C’est dans un épais brouillard que nos marcheurs ont effectué, ce vendredi, leur trajet vers Le Mans, à l’occasion de leur traditionnelle sortie automnale. Il n’y avait cependant pas de quoi s’inquiéter, car la météo était plutôt optimiste et en effet, à la fin de la matinée, le ciel s’était largement éclairci pour laisser place dans l’après-midi à un soleil radieux.

Les 90 participants ont ainsi pu découvrir ou revisiter le splendide domaine de l’Arche de la Nature, situé aux portes du Mans et à proximité de l’Abbaye Royale de l’Epau. Ce vaste espace boisé est un terrain idéal pour de belles randonnées et l’atmosphère cotonneuse qui enveloppait ce jour-là feuillus et conifères ajoutait même au charme des lieux. Avec sa maison de la Prairie, le domaine offre de plus aux promeneurs l’opportunité de visiter un jardin potager pédagogique et une ferme d’animaux de races rustiques, de quoi raviver pour certains quelques souvenirs de jeunesse.

Puis ce fut l’heure de repartir en car pour rejoindre une salle communale de la banlieue mancelle afin d’y prendre l’apéritif offert par l’association et de refaire ses forces avec le pique-nique que chacun avait pris soin d’emporter avec lui. Le tout baigné dans une ambiance joyeuse et amicale, comme c’est l’habitude aux Chemins Creux

L’après-midi fut consacré à la culture et à la découverte du patrimoine du Mans dont la ville s’enorgueillit désormais avec sa fameuse Cité Plantagenêt. Conduits par des guides-conférenciers sympathiques et passionnants, nos marcheurs ont déambulé dans les ruelles pavées du « Vieux-Mans » pour y admirer ses maisons à pans de bois, ses hôtels Renaissance et son ancienne muraille romaine, l’ensemble étant couronné par la cathédrale Saint-Julien, remarquable joyau architectural mi-roman, mi-gothique.

En conclusion, la journée fut des plus excellentes et nos randonneurs sont rentrés avec le souvenir d’une sortie fort agréable qu’ils espèrent certainement renouveler de nombreuses fois encore.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour agrandir l’image sur votre écran d’ordinateur, faire un clic droit sur la photo puis un clic gauche sur « Afficher l’image ».

Pour compléter votre voyage, consulter les pages suivantes:

L’Arche de la Nature

La Cité Plantagenêt

 

 


CHEMILLE, le 6 octobre 2017

Créée en 1954 pour approvisionner en eau la ville de Chemillé, la réserve de Coulvée retenue par un barrage sur l’Hyrôme, n’a plus sa fonction d’origine mais est aujourd’hui un magnifique étang autour duquel se sont installés une base de loisirs et un camping.

C’est ce lieu pittoresque qu’ont choisi nos marcheurs cette semaine pour débuter leur circuit hebdomadaire. Profitant d’une météo agréable, ils ont pu apprécier le charme de la coulée verte de l’Hyrôme qui traverse discrètement la ville ou humer l’air embaumé de la  campagne dont certaines parcelles sont, comme on le sait, dédiées à la culture des plantes médicinales et aromatiques telles que la camomille.

Devenue capitale des plantes médicinales en Europe, Chemillé possède depuis 2008 un jardin botanique singulier, le Jardin Camifolia, qui propose aux visiteurs de découvrir plus de 550 espèces aux senteurs et aux saveurs les plus exaltantes et aux propriétés les plus diverses. Chaque été, s’y déroule une animation spéciale et insolite, la fête de la camomille, afin de transmettre au public les savoirs et le patrimoine végétal. Une journée à ne pas manquer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour agrandir l’image sur votre écran d’ordinateur, faire un clic droit sur la photo puis un clic gauche sur « Afficher l’image ».

Des infos supplémentaires à découvrir dans les pages suivantes:

La fête de la camomille

Camifolia

Office du tourisme de Chemillé

L’histoire et le patrimoine de Chemillé


CHAMP SUR LAYON, le 29 septembre 2017

Désormais intégré à la nouvelle commune de Bellevigne sur Layon qui regroupe également Thouarcé, Rablay, Faveraye-Mâchelles et Faye d’Anjou, le village de Champ sur Layon n’en est pas à son premier mariage avec Thouarcé puisque depuis 1791, année de son instauration comme commune indépendante, il a été plusieurs fois rattaché et détaché de sa puissante voisine (d’ailleurs un temps appelé Thouarcé-Le Champ). Après avoir subi un important exode rural dans les années soixante et soixante-dix, Champ sur Layon frôle maintenant les mille habitants.

Bordé au nord par le Layon, son territoire est en grande partie voué à la viticulture comme ont pu s’en rendre compte nos vaillants marcheurs qui, ce vendredi, arpentaient ses chemins. Outre les immenses champs de vignes, ils ont aussi admiré la vue sur les coteaux du Layon et çà et là, quelques vallons boisés comme ceux entourant le ruisseau de la Dreuille. D’autres lieux pittoresques jalonnaient les parcours comme l’étang Saint-Charles qui accueille cocktails et banquets ou le parc du Grand Pineau avec son château et sa chapelle reconstruits au XIXème.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour agrandir l’image sur votre écran d’ordinateur,  faire un clic droit sur la photo puis un clic gauche sur « Afficher l’image ».

Pour en savoir plus sur Champ sur Layon, quelques pages à consulter:

Un peu d’histoire de Champ sur Layon

Champ sur Layon (Wikipedia)

Château du Pineau (Wikipedia)


GREZ-NEUVILLE, le 22 septembre 2017

Niché sur les bords de la Mayenne, Grez-Neuville est un charmant village d’environ 1500 âmes. Comme l’indique son nom composé, il est formé de deux bourgs, situés de part et d’autre du fleuve, qui, même sous l’Ancien Régime, ont toujours formé une seule paroisse (contrairement à Mûrs-Erigné avec autrefois ses deux paroisses distinctes, Mûrs et Erigné).

Ce vendredi, nos marcheurs se sont déplacés vers cette splendide commune, classée « Village de Charme », pour profiter de la douceur de sa rivière et contempler la beauté de ses paysages. Le haras du Lion d’Angers tout proche, l’écluse sur la Mayenne, l’ancien moulin face au plan d’eau sont autant d’attraits qui n’ont pas manqué de susciter l’admiration de nos infatigables randonneurs. Bref, le lieu, illuminé par un soleil radieux et baigné d’air doux, méritait bien tous les kilomètres parcourus pour l’atteindre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour agrandir l’image sur votre écran d’ordinateur, faire un clic droit sur la photo puis un clic gauche sur « Afficher l’image ».

Quelques mots supplémentaires sur Grez-Neuville en ouvrant la page suivante:

Grez-Neuville, village de charme


DENEE, le 15 septembre 2017

C’est dans la commune voisine de Denée que se sont donné rendez-vous nos marcheurs pour leur première randonnée de la saison 2017-2018. Vêtements de pluie et parapluies ont été nécessaires pour se garantir contre un ciel plutôt menaçant mais la joie des retrouvailles a effacé toutes les gouttes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour en savoir plus sur Denée, cliquer sur cette page du site officiel de la commune:

Denée, petite cité de caractère


BEHUARD, journée festive du 23 juin 2017

Comme l’an passé, c’est sur l’île de Béhuard que se sont réunis les marcheurs des Chemins Creux pour leur traditionnelle journée festive avant la grande trêve de l’été.

Près d’une cinquantaine d’adhérents se sont présentés à 9 heures du matin dans la cour de la Maison Diocésaine pour participer à un rallye pédestre, avec pour seul équipement une tenue légère et beaucoup de bonne humeur. Répartis en cinq équipes, ils ont parcouru les 4 km d’une petite boucle autour de l’île, s’arrêtant en quelques endroits pour exercer leur adresse, leur imagination et leur sens de l’observation. Au programme: chamboule-tout, remplissage d’un vase à la cuiller, pétanque, cueillette du botaniste et composition musicale. Cette année les moustiques étaient absents et un beau soleil inondait les rives et les grèves d’une Loire particulièrement basse pour la saison.

Après la proclamation des résultats, au cours de laquelle chaque équipe a été récompensée, nos joueurs, rejoints en fin de matinée par une quarantaine d’autres marcheurs, se sont rassemblés autour du bar pour déguster un savoureux Crémant de Loire et de délicieuses frites dont Marie-Claude a le secret.

Puis on a disposé les tables à l’ombre des tilleuls pour partager un joyeux pique-nique et bavarder tranquillement sur, entre autres sujets, la canicule des jours précédents et les projets de vacances. Bref, ce fut une bien agréable journée de détente, de rigolade et d’amitié que certains ont prolongée l’après-midi avec divers jeux. Rendez-vous est maintenant donné pour la reprise des marches, le 15 septembre à Denée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Bel été à tous