Blog de l'association "Les Chemins Creux" de Mûrs-Erigné

Archives de janvier, 2018

CHEMELLIER, le 26 janvier 2018

Adossé aux premières buttes du massif forestier de Milly, le village de Chemellier domine un large espace de champs ouverts révélant une terre très fertile, notamment pour la culture de l’échalote. Sa population a longtemps vécu dans des habitats troglodytiques dont on voit encore les vestiges çà et là, et ce n’est qu’au XIXème siècle qu’elle s’est concentrée dans le bourg actuel. Aujourd’hui elle s’élève à environ un millier d’habitants.

Ce vendredi, nos marcheurs ont arpenté des paysages plutôt paisibles, très aérés dans la plaine ou au contraire assez fermés sur les coteaux boisés. Au gré de leur parcours, ils ont eu l’occasion d’approcher certains éléments de patrimoine comme la maison seigneuriale du Grand Sazé flanquée d’une tourelle, le dolmen de la Pierre couverte à l’orée du bois de Moulin Piau ou près de la mairie, un très beau lavoir à impluvium dont les toitures disposées autour d’un bassin rectangulaire recueillent l’eau de pluie grâce à une inclinaison spécialement calculée pour cet effet.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ci-dessous ces quelques liens vous permettront dans savoir plus sur l’histoire et le patrimoine de Chemellier:

Histoire de Chemellier (office du tourisme de Saumur)

Le lavoir de Chemellier

Le Grand Sazé


LOTO-GALETTE, le 25 janvier 2018

Comme chaque année au mois de janvier, les Chemins Creux se sont réunis dans la grande salle Jean Carmet pour passer un bon moment de convivialité à l’occasion de leur traditionnel « loto-galette ».

176 adhérents ont participé à ce grand jeu festif où chacun a pu vibrer avec plus ou moins de fébrilité en entendant Jean-Louis égrener avec cérémonie les numéros que Jocelyne tirait de sa sphère magique. A chaque partie, des ah! ou des oh! ont retenti dans la salle lorsqu’une main se levait pour annoncer une, deux ou trois lignes complètes. C’est que le feu en valait bien la chandelle car de magnifiques lots étaient en jeu: soit un panier garni, soit un nettoyeur de vitres, soit un cuiseur de riz avec une corbeille de fruits bucoliques pour les quatre premières parties et pour la dernière partie un seul lot: un voyage gratuit avec restaurant à Port Navalo, organisé par l’association en avril prochain.

Le hasard a fait cette année que deux personnes ont obtenu, dans la dernière partie, leur carte complète avec le même numéro et c’est donc deux voyages gratuits qui ont été gagnés. Il s’agit de deux chanceuses: Marie-Claire Beauclair et Lucette Guyon à qui nous adressons toutes nos félicitations ainsi qu’aux autres gagnants des parties précédentes.

Si tous n’ont pas gagné, tous ont pu déguster une savoureuse part de galette accompagnée d’un verre de cidre ou de Coteaux de l’Aubance, ainsi qu’un délicieux petit chocolat. Bref, ce fut un bel après-midi de détente de d’amitié qui complète avec bonheur les habituelles marches du vendredi après-midi.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 


AUBIGNE, le 19 janvier 2018

Classée sur la liste des « Villages de Charme » des Pays-de-Loire, la commune d’Aubigné sur Layon se glorifie d’un passé prestigieux qui lui valut autrefois d’être considérée comme une « ville du duché d’Anjou ». Aujourd’hui subsistent quelques vestiges remarquables comme son château féodal, son église du XIème siècle avec son arc triomphal roman et des maisons anciennes portant sur leurs façades les noms de leurs fonctions ou des familles d’origine.

C’est donc à partir de ce bourg pittoresque que nos marcheurs ont, ce vendredi, initié leur parcours, sillonnant un bocage doucement vallonné au milieu duquel serpente la belle rivière du Layon. Les uns s’en sont allés du côté de Tigné marqué par son vignoble et son parc d’éoliennes, les autres ont traversé le Layon pour aller admirer certains éléments du patrimoine des villages voisins tels la chapelle Saint-Martin et le couvent des Bénédictines de Sainte Bathilde situés sur la commune de Martigné Briand ou, en repassant la rivière, le château du Grand Riou qui, quant à lui, fait partie de Tigné.

La visite du monastère des Bénédictines de Martigné-Briand (montage de Maryse)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les monuments aperçus sur votre parcours vous ont peut-être donné l’envie d’en savoir plus à leur sujet. Il vous suffit pour cela de cliquer sur les liens suivants:

Histoire et patrimoine d’Aubigné sur Layon

Aubigné du Moyen-Age à la Révolution

La chapelle Saint-Martin

Les Bénédictines de Sainte Bathilde

Le château du Grand Riou


ANDARD, le 12 janvier 2018

Intégrée depuis le 1er janvier 2016 à la nouvelle commune de Loire-Authion, Andard compte actuellement un peu plus de 2500 habitants. Son territoire s’étire curieusement depuis les abords de l’autoroute A 11 jusque sur les rives de l’Authion. C’est principalement du côté de cette rivière que nos marcheurs ont vagabondé ce vendredi pour leur première sortie de la nouvelle année, profitant d’une météo relativement agréable, compte tenu de cette période plutôt pluvieuse et après avoir dégusté les petits chocolats traditionnels offerts par l’association.

Principal intérêt touristique de la commune, le sentier d’interprétation de l’Authion, jalonné de différents panneaux, permet aux promeneurs de découvrir la riche histoire de cette vallée longtemps soumise aux caprices des eaux. On peut y admirer des paysages faits de prairies, peupleraies, bois, roselières ou champs cultivés, au milieu desquels s’abrite une faune sauvage (dont des oiseaux migrateurs) et où poussent des espèces végétales caractéristiques. Nos amis de la « grande marche » ont d’ailleurs eu la chance d’apercevoir une petite troupe de chevreuils paître tranquillement au milieu des champs (voir photos ci-dessous).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour en savoir un peu plus sur Andard, cliquer sur les liens suivants:

Présentation de la commune d’Andard

Le sentier d’interprétation de l’Authion

Le bassin de l’Authion