Blog de l'association "Les Chemins Creux" de Mûrs-Erigné

LA POMMERAYE, le 16 juin 2017

Le nom de la La Pommeraye fait évidemment penser à « pommeraie », lieu planté de pommes et effectivement ce fruit se trouve en abondance sur le territoire de cette ancienne commune qui, depuis le 1er janvier 2016, est intégrée à un ensemble beaucoup plus vaste, la commune de Mauges-sur-Loire, regroupant au total 11 anciennes communes dont Saint-Florent le Vieil et Montjean.

De l’histoire récente de La Pommeraye, on peut retenir trois dates principales qui ont contribué à la notoriété du bourg, bien au-delà de ses limites territoriales:

  • En 1814, un jeune pommerayenne (c’est ainsi que l’on nomme les habitantes de La Pommeraye), Marie Moreau, fonde la communauté des soeurs de la Providence, essentiellement consacrée aux soins des malades et à l’enseignement. Plus tard, en 1921, suite au legs d’un château, les soeurs créeront un pensionnat de jeunes filles qui deviendra le collège et lycée Saint-Joseph.
  • En 1964, on assiste à la première course de côte, compétition sportive automobile qui a lieu depuis lors chaque année au mois de mai. L’épreuve se déroule sur un parcours d’environ 2,5 km pour un dénivelé de 100 m. Cette année, 110 pilotes participaient à cette course.
  • En 1974, voit le jour un village-vacances, devenu aujourd’hui un complexe touristique niché dans un parc de 7 ha, « Les Jardins de l’Anjou », offrant à la fois hébergement, restauration et salles de réunions.

C’est donc dans cette commune dynamique que se sont retrouvés, ce vendredi, une soixantaine de nos randonneurs pour leur dernière marche de la saison. Sous un soleil de plomb mais supportable en raison d’une petite brise légère venue du nord, ils ont sillonné la campagne bocagère de cette partie des Mauges, certains s’offrant de belles grimpettes aux abords de la vallée très encaissée du Ruisseau des Moulins. Ce petit cours d’eau était autrefois jalonné de 14 moulins dont on peut encore voir les vestiges, parmi lesquels le moulin des Forges, le moulin du Bois Gelé ou le moulin de Bêne, ajoutant au pittoresque de ce magnifique endroit. D’ailleurs, ce ruisseau et les coteaux qui le bordent plaisent aussi aux coureurs à pied qui, depuis plus d’une dizaine d’années, viennent participer à une autre épreuve sportive, le « trail des moulins », une nouvelle course de côte en somme.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour agrandir l’image sur votre écran d’ordinateur, faire un clic droit sur la photo puis un clic gauche sur « Afficher l’image ».

Quelques pages à consulter pour en savoir plus sur La Pommeraye:

Site officiel de la Pommeraye

La course de côte de la Pommeraye

Les jardins de l’Anjou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s